4ème forme de l'eau

Nous savons tous que l’eau a trois phases : solide, liquide et vapeur. Et si ça ne s'arrêtait pas là ?

"The Fourth Phase of Water", Gerald H.Pollack

Le premier jour de ma formation en Kinésiologie, mon instructrice nous a dit comment reconnaitre un kinésiologue dans un salon : un kinésiologue a toujours une bouteille d'eau sur lui. Pourquoi ? Car l'eau a des capacités importantes qui agissent sur notre corps ; elle le nettoie de ses toxines, améliore la connexion électrique des neurones ce qui permet d'agir sur le tonus musculaire via les motoneurones, et c'est justement ce qui nous intéresse en kinésiologie, notamment en SIPS nous travaillons sur le corps électrique.

L'eau a également la capacité de stocker la mémoire, on parle de la mémoire de l'eau.


Dr Gérald Pollack a étudié le "comportement social de l'eau" et ses interactions avec d'autres substances. Il a découvert qu'il existait un état situé entre l'état liquide et l'état solide. Il lui trouve la nature d'une sorte de gel, qui est une couche capable de d'auto-nettoyer les impuretés quelles qu’elles soient.


Une vidéo disponible sur YouTube en anglais du professeur Pollack (et dans ses TedX) explique parfaitement ce fonctionnement.


Zone d'Exclusion : EZ


La recherche du professeur Pollack a révélé qu'une couche spéciale de molécule d'eau chargée négativement se forme autour de chaque structure submergée formant ce que John Watterson, un ami de Pollack appelle la « Zone d’Exclusion » ou « Eau EZ » contrairement à l'eau "brute" autour de cette zone qui est quant à elle chargée positivement.

"The Fourth Phase of Water", Gerald H.Pollack

Le professeur Pollack et son équipe parlent de cristallisation de l'eau, dans la zone d'exclusion les molécules d'eau se cristallisent pour former une grille hexagonale empilée parallèlement mais les unes décalées par rapport aux autres. Cette structure est presque identique à la structure atomique de la glace, la différence étant que la grille de la glace est parfaitement parallèle.

La configuration de l'eau EZ permet d'être souple et rigide à la fois, comme un gel, permettant de laisser passer certaines molécules et d'en repousser d'autres, et c'est notamment grâce à ses charges électriques que cette eau s'auto-nettoie.


[L'eau dans l'EZ présente de toutes nouvelles propriétés, comme une résistance électrique modifiée, une viscosité plus élevée - presque comme du gel -, une valeur de pH modifiée et une charge négative importante.] Extrait de : https://www.grander.com/intl-fr/international/eau/recherche-sur-l-eau/la-4-dimension-de-l-eau


L'eau : Bio-batterie


https://santeholistique.wordpress.com/2016/08/10/la-4eme-phase-de-leau/

Par hasard, Jim Zheng un collègue de recherche fit une erreur lors de l'expérience, et se rendit compte le lendemain que la zone d'exclusion avait diminué de moitié mais qu'en quelque minutes de lumière du microscope elle retrouva sa taille. La lumière semblait donc avoir un impact.








L'eau : Bio-batterie



[Une autre caractéristique surprenante de l’eau EZ est sa capacité à se comporter comme une batterie.[...] Une couche de charges négatives est obtenue le long d’une couche de charges positives. Lorsque le laboratoire du professeur Pollack a connecté ces deux couches à l’aide de deux électrodes et un fil électrique les reliant, il s’est trouvé que l’eau fonctionnait effectivement comme une batterie avec les charges négatives allant dans la zone positivement chargée, générant ainsi un courant électrique.

[...] Une autre propriété intrigante de cette batterie est la source d’énergie qui la recharge. Il a été découvert dans le laboratoire de Pollack que cette source était simplement de la lumière. En résultat de l’exposition à la lumière, la couche d’eau EZ se développe, avec de plus en plus de charges négatives s’y accumulant.

« Toutes nos découvertes indiquent que l’énergie provient essentiellement de l’environnement, de la lumière. Et pas seulement de la lumière visible, mais également de la lumière infrarouge et ultraviolette. » Il considère ainsi que ces cristaux d’eau EZ sont capables de conserver l’énergie électrique, et servent en fait de batteries rechargeables.] Extrait de : https://fr.theepochtimes.com/le-scientifique-qui-ose-parler-du-quatrieme-etat-dagregation-de-leau-29430.html


Il y a énormément d'information sur internet et dans le livre de Gerald Pollack que je vous invite à le lire si cela vous intéresse.

Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec moi pour une séance de Kinésiologie, cliquez ICI.


Ma formation de kinésiologie sur l'eau : SIPS H2O - Ian Stubbings 2019

Liens pour aller plus loin :

https://santeholistique.wordpress.com/2016/08/10/la-4eme-phase-de-leau/

https://fr.theepochtimes.com/le-scientifique-qui-ose-parler-du-quatrieme-etat-dagregation-de-leau-29430.html

https://youtu.be/i-T7tCMUDXU

https://www.grander.com/intl-fr/international/eau/recherche-sur-l-eau/la-4-dimension-de-l-eau

http://bistrobarblog.blogspot.com/2013/08/quelques-decouvertes-sur-leau.html

https://i.ytimg.com/vi/TljIdPPGoLw/maxresdefault.jpg