L'importance de travailler sur soi

Notre environnement qu'il soit interne ou externe a un impact sur notre état (que ce soit physiquement, émotionnellement ou mentalement).

Avec plusieurs systèmes tels que la résilience ou même le sommeil, cet impact peut être plus ou moins important pour nous. En général, les petits détails de la vie sont facilement «  balayés » et le sommeil, quand à lui, trie et télécharge les informations que nous avons besoin de garder ou non.


Cependant, vous avez dû remarquer que des mots, des images, des sons, des odeurs, des souvenirs, etc. peuvent résonner en vous et rester bloquer. En effet, vous n'arrivez pas à vous en libérer.

Deux options s'offrent à vous : travailler sur vous ou laisser le temps faire en croisant les doigts pour que vous réussissiez à les oublier, et c'est généralement ce que nous faisons tous.

Malheureusement, ce blocage, ce stress ne va pas disparaître mais va plutôt aller se loger dans l'inconscient qui, lui-même ira alimenter d'autres systèmes (tel que les systèmes de croyance).


Je vous donnes un exemple : Vous passez l'après-midi avec un(e) ami(e) et tout se passe très bien. Au bout d’un moment, cet ami vous dit : "Tu aurais pu te laver les dents" puis continue de parler en partant sur autre chose. Vous auriez pu vous être laver les dents à peine 5 minutes plus tôt que vous resteriez tout autant bloqué et obnubilé par cette remarque.


A chaque fois que nous sommes confronté à un stress (qui peut être extrêmement fort ou anodin tel que celui-ci) notre corps va soit :

- surmonter directement le stress = « Dis pas n'importe quoi » , etc.

- accepter inconsciemment ce stress = « La honte je sens mauvais... »

Et hop, une émotion est générée et enregistrée dans le système : la honte pour cet exemple là.


Poursuivons : vous continuez votre après-midi, votre ami vous annonce que c'était une blague. Néanmoins, il est déjà trop tard, le stress et l'émotion ont déjà été chimiquement générés dans votre corps (vous avez sûrement fait le choix inconscient de l'accepter).


Ce qu’il va se passer, c'est que vous allez mettre votre stress dans une « petite boite » et l'enfouir au plus profond de vous pour l'oublier. Cependant, ce stress existera toujours en vous.

Sans vous en rendre compte, progressivement ce stress va avoir un impact sur vous et vous allez réagir en fonction de ce stress (et c'est là que vous perdrez en autonomie).


En gardant le même exemple, la prochaine fois que vous sortirez, vous allez avoir tendance à penser plus souvent à votre hygiène buccale, vous allez vous laver les dents avant de sortir, vous allez peut être parler plus loin du visage de l'autre, prendre des chewing-gums, etc.

Vous allez compenser. Ce principe fonctionne partout et pour tout.


Autre exemple : Si votre muscle est légèrement blessé, vous allez essayer de "tenir" et inconsciemment d'autres muscles vont s'activer pour faire le boulot du muscle blessé à sa place. Vous compensez.


Vous vous êtes fait agressé, vous avez fait les démarches, vous avez laissé du temps, vous en avez potentiellement parlé à vos proches, pour vous, c'est bon. Sauf que des peurs, des croyances, plein de systèmes de protections se sont mis en place pour vous protéger. Vous compensez.


Imaginez que ces stress, au lieu de les travailler directement après qu'il aient été vécus, vous les enfouissiez en vous. De manière a ce qu'ils soient tellement loin, que des dizaines d'années plus tard, vous ayez même l'impression qu'il n'ont pas existé. Cela s’appelle la mémoire sélective, c'est une certaine compensation du stress. Beaucoup de personnes sont dans ce cas là. Ce qu'il se passe c'est que les "symptômes" évoluent au fur et à mesure du temps. Pour vous c'est devenu la normalité et vous ne vous rendez plus compte que vos réactions, votre caractère, vos croyances et par conséquent votre vie ne sont plus libres et guidées par vos choix mais déterminée par vos stress.

C'est souvent à partir d'ici que les maladies apparaissent.


L'importance de travailler sur soi, c'est vraiment de se libérer de ses stress, de réussir à libérer les émotions enfouies en nous. Libérer les tensions musculaires, mentales, psychologiques et autres.

En libérant tout ça, vous prendrez conscience que certaines choses vous impactent peut être beaucoup plus que ce que vous ne l’imaginiez mais également que la solution à vos stress les plus profonds est peut être liée à un tout petit grain de sable enfoui en vous que vous n'avez jamais voulu retirer.


En Kinésiologie, vous n'êtes pas seul, le travail se fait avec un professionnel qui connait son métier. Et c'est une super technique pour travailler sur vous et vous libérer de vos stress.


Je m'appelle Thomas Tahon et je suis Kinésiologue sur Balma.

https://www.thomastahon-kinesiologie.fr/